Archives de catégorie : Atelier d’écriture

Les bruits de la terre par Jacques

Les bruits de la terre

Les bruits de la nature, du vent, des animaux, des arbres, bruits légers ou puissants, ils ont marqué mon enfance, si proche de la Terre. Notre Terre, si aimée, si protectrice, qui nous donnait tout,  y compris la Vie.

Aujourd’hui, je ne retiendrai qu’un bruit : la respiration de mon mulet, DERBOU, quand il tirait ma charrue ou ma décavaillonneuse. Oui, c’était dur pour moi, mais surtout pour lui.
Continuer la lecture de Les bruits de la terre par Jacques

Exercice d’écriture par Elisanne

 Mots à inclure : Pierres précieuses, or , montagnes, sentier, marée basse, sable, école, marché, forêt, oranger, textile, bâche, sale, déambuler, couleurs.

Lundi de Pâques.Tels des pierrres précieuses, les arbres ondulaient mollement dans le soleil, sous la brise matinale. L’or du sable dégoulinait des montagnes plantées de pins maritimes que de multiples sentiers divisaient. Continuer la lecture de Exercice d’écriture par Elisanne

Désamour par Elisanne

  Mots choisis: jouvencelle, paysage, liberté, force, ardeur
Mot en plus: amour.

Désamour !

Elle déclara à son propos:  » Celui-là, il me le faut! » comme on dit d’un sac en bandoullière devant la vitrine de Vuitton (chacun dans son domaine,  »mon fils vaut bien un Vuitton! ») et jeta son dévolu sur lui, au sortir d’une salle de cours. Continuer la lecture de Désamour par Elisanne

Anaphore 2 par Sarah

Pour moi le bruit c’est…

1- les bruits que je déteste
2- les bruits qui me manquent

Les bruits que je déteste ressemblent à un amoncellement de casseroles qui tombent, un tumulte de désordre. C’est comme le bruit sourd d’une machine lorsque l’on veut s’endormir en pleine nuit.  C’est être invitée dans une boîte enfumée et bruyante. C’est celui du tic-tac régulier du temps qui passe. C’est aussi le hurlement à mort d’un chien.

Les bruits qui me manquent  sont ceux qui restent doux, ceux du silence au fond de ma tête. Le bruit léger d’une rivière qui coule. C’est aussi un souvenir particulier le son de la flûte que Maman nous jouait certains soirs avant de nous endormir et les bisous sur la joue.

Souvenir d’été Sarah 28/10/10

La phrase que j’ai choisie de mes souvenirs : « Je me souviens des sentiers de bruyère dans les Pyrénées ».

Choix des deux mots relatifs à ce lieu : MONTAGNE et SENTIER.
Mots à insérer dans le texte : pierre précieuse, or, montagne, sentier, marée basse, sable, école, marché, forêt, oranger, sale, textile, déambuler, couleur.

Souvenir d’été

Le soleil est tel une pierre précieuse en haut du ciel bleu. Une perle d’or dans un océan de nues. Continuer la lecture de Souvenir d’été Sarah 28/10/10

Au coeur des mots par Sarah 21/10/10

Les 5 lettres choisies : A, L, I, D, F

Un mot par lettre : Amie, Livre, Identité, Dire, Force + Ballon

Au cœur des mots

J’étais assise dans un parc centenaire sur un petit banc de bois. J’attendais mon amie. Je lisais un livre. C’était un vieux recueil aux pages jaunies sur l’étymologie et l’identité des mots. On aurait pu croire que c’était un dictionnaire ordinaire mais c’était un grimoire fort ancien.

Prononcer un mot et le dire à voix haute avait une force magique. Je pouvais, à l’instant même, le voir apparaître devant mes yeux. Il flottait dans les airs tel un ballon empli de sens.

J’étais émerveillée à l’idée de savoir et de connaître la richesse des mots. Tel un vagabondage à l’orée du mot, j’emplissais mon âme de rêveries intenses quand mon amie arriva et mit fin à ma douce rêverie.

Anaphore par Sarah

Le bruit :
Pour moi, le bruit c’est une cacophonie ambulante, un amoncellement de désordre inutile à l’oreille, le ronronnement incessant du tumulte régulier du temps qui passe.

Le silence :
Pour moi,  le silence c’est l’éloge de l’apaisement, la douceur du vide en soi, une symphonie légère dans l’antre du moi, c’est le désordre du bruit. C’est ce que j’ai haïs, pendant des années, de l’Autre.

La voix :
Pour moi, la voix c’est l’outil indispensable pour parler, se faire entendre, chanter.
Pour moi la voix c’est peut-être aussi  le murmure de l’Autre à mon oreille.

La parole :
Pour moi, la parole c’est énoncer ses pensées, exister. Le verbe qui s’est fait chair.

Anaphore par Muriel

Pour moi, la voix c’est…
La voix « à godets » de La Callas à la radio et celle des « vieilles » qui chantent à la messe le dimanche.

 Pour moi, la parole, c’est….
Les mots déversés à tort et à travers, la parole donnée puis trahie, des bruits qui me disent « je t’aime… »

Pour moi, la parole, c’est…
Le «Et puis merde ! » crié comme un triomphe, à 4 ans, dans l’escalier de mon immeuble contre un camarade avec qui je viens de me disputer.
et
Le « C’est toi, Muriel ? » interloqué de ma mère qui remonte les marches, le journal à la main, un étage plus haut…